Nos Partenaires

Les Partenaires CEA et École Centrale de Nantes

Le CEA, 16 000 personnes, 1er au classement Reuters 2016 (Global Innovators), 1er organisme de recherche français déposant de brevets (658 en 2015), partenaire de plus de 500 PME et ETI, accompagne la création d’I-MC avec différentes composantes. Aussi, outre sa présence au capital d’I-MC, le CEA contribue par son apport de savoirs faire en matière de contrôle optique destiné à la mécanique de précision. Le CEA en retour développe avec I-MC l’étude de moyens de contrôles de pièces sans contact et robotisés et ainsi alimente les réflexions visant à moderniser les outils de production et de R&D du CEA.

L’Ecole Centrale de Nantes et plus spécifiquement l’Institut de Recherche en Génie Civil et Mécanique (GeM) mène des activités de recherches autour du triptyque Matériaux – Procédés – Structures visant principalement à développer et mettre en oeuvre des approches intégrées couvrant les étapes de conception, fabrication et fonctionnement de composants industriels. Le Groupe de recherche Procédés et Mécanique des Matériaux s’attache plus spécifiquement aux sujets de recherche en conception, modélisation et technologie des procédés innovants (génération de trajectoire sous contrainte de procédés, fabrication additive, etc..). L’Ecole Centrale de Nantes, outre sa présence au capital d’I-MC, a signé un contrat de collaboration qui accompagne le transfert à I-MC de la plateforme logicielle SPAIM.

Etre différenciant maintenant et pour longtemps grâce à une R&D de haut niveau 

Les Partenaires Industriels

Nos partenaires sont aussi des industriels qui accompagnent le projet et permettent à I-MC de converger rapidement vers une solution industrielle robuste, pertinente et commercialisable. Citons parmi eux :

STAUBLI, fournisseur mondial de solutions mécatroniques présent sur 29 pays, avec des agents répartis sur 50 pays et quatre continents. Avec 4 500 collaborateurs STAUBLI propose à ses clients des solutions complètes et un accompagnement sur le long terme. L’innovation est un vecteur de développement depuis l’origine de l’entreprise familiale fondée en 1892 dans un atelier près du lac de Zurich en Suisse, STAUBLI est une entreprise tournée vers l’avenir, constamment à la recherche de grandes innovations qui aideront ses clients à gagner en productivité, efficacité et durabilité.

SOMAB, entreprise créée en 1985, est concepteur et fabricant de machines-outils à commande numérique, travaillant par enlèvement de copeaux. Sa réputation s’appuie sur deux concepts majeurs : la technologie et l’ergonomie. Développées par le service R&D SOMAB, toutes les machines produites ont pour vocation de répondre parfaitement aux demandes et aux besoins de ses clients.

TechnoPlus Industries, société d’une centaine de personnes disposant de 6000m² d’ateliers avec des centres d’usinage. Spécialiste de l’usinage de pièces critiques pour l’aéronautique, l’aérospatial, la défense et le nucléaire. TechnoPlus Industries réalise des pièces de vol pour les hélicoptères, des pièces de structures pour les satellites ou encore des pièces pour des réacteurs et des sous-marins nucléaires.

I-MC est le point de convergence entre de nombreux acteurs sur le territoire. Travailler ensemble et associer les forces de chacun à notre projet, c’est notre défi 

Les Partenaires Institutionnels et Académiques

L’UIMM, Union des Industries Métallurgiques et Minières, a remis un chèque Innovation en 2017 pour soutenir le projet d’I-MC dans le cadre de l’Usine du Futur. Une relation se construit avec l’UIMM sur la thématique Usine du Futur en PACA.

I-MC attache par ailleurs beaucoup d’importance à la formation. Adaptée aux besoins des industriels, la formation permet d’accompagner l’arrivée de technologies de rupture. Aussi, sous l’impulsion de l’UIMM et avec les compétences du CFA d’Istres, se prépare des modules de formation orientés Usine du Futur (usinage, robotique, capteur sans contact, chaîne numérique innovante). La formation est un socle majeur si nous voulons développer une filière d’excellence basée sur une chaîne numérique innovante.

Dans le domaine de la recherche, I-MC travaille avec l’ENSAM, Aix-Marseille Université et l’Ecole Centrale de Nantes. Deux salariés en thèse travaillent aux quotidiens avec les équipes de recherche.

Sur plan des partenaires institutionnels, I-MC a obtenu le soutien et l’accompagnement de plusieurs organismes : incubateur IMPULSE à Marseille, lauréat du Dispositif d’Amorçage en Provence géré par Pays d’Aix Développement et lauréat de la Bourse French Tech Emergence.

Très présente, notamment par le biais du dispositif « BPI Partenariat Régionaux Innovant », la Région PACA soutien particulièrement le lancement d’I-MC.

S’entourer des meilleurs conseils, c’est ajuster et préciser notre vision pour l’avenir 

Conseiller scientifique

Jean-Yves HASCOET, professeur des Universités à l’Ecole Centrale de Nantes, directeur de la recherche à l’ECN jusqu’en décembre 2016, chercheur et co-inventeur de la plateforme logicielle SPAIM est conseiller scientifique de la société I-MC.

Le professeur Jean-Yves Hascoët travaille depuis 1991 dans le domaine de la recherche et du développement du STEP-NC et ses applications. Jean-Yves Hascoët a collaboré et fait de nombreux séjours en Corée du Sud, pays pionniers du STEP-NC. Il est aussi en relation avec toutes les grandes universités qui travaillent sur le STEP-NC telles que Aukland, Bristol ou encore Lausanne.

Jean-Yves Hascoët est invité continu depuis 2006 aux comités ISO TC184/SC1/WG7. Il a été rédacteur et contributeur de la proposition de la norme 14649 Part 10 & 11 : intégration de la Génération de trajectoires tréflage et trochoïde en usinage ainsi que rédacteur de la proposition globale de norme Part 17 : process data for additive manufacturing processes.

I-MCPartenaires